Reporter: Bloody Sunday. Alabama 1965, une marche pour la liberté

Home / Recensions / Reporter: Bloody Sunday. Alabama 1965, une marche pour la liberté

Reporter
Bloody Sunday. Alabama 1965, une marche pour la liberté
Renaud Garreta, Laurent Granier et Gontran Toussaint, Bruxelles, Dargaud, 2016, 64 p., 14,99€.

Il existe plusieurs BD sur Martin Luther King. Que ce soit celles parues chez Le Centurion en 1988 ou celle d’Emmanuel Proust Éditions en 2003 (en 3 Tomes), en passant par celle d’Oskar Jeunesse en 2008 ou celle de 21g en 2014 : toutes sont des biographies. Tel n’est pas le cas de la BD proposé par Dargaud.

En s’appuyant sur des articles parus en 1965 dans le journal Reporter, les auteurs nous livrent les aventures d’un tintin moderne, aux prises avec les plus grands événements du monde, ici l’assassinat de Viola Liuzzo, une militante blanche pour les droits civiques américains. L’œuvre de Martin Luther King est donc évoqué par la bande, tout comme celle de Malcom X. Mais le lecteur, en participant à la marche de Selma à Montgomery, avec le journaliste français, est plongé au cœur d’une histoire constituée de manipulations d’agents du FBI, de rixes haineuses du Ku Klux Klan, de paroles fortes de Martin Luther King (dont certaines sont citées dans la BD), de marches pacifiques et de répressions policières pour le moins énergiques, dont celle du 7 mars 1965, jour baptisé « Bloody Sunday ». Ajoutons que le scénario, limpide et haletant, est servi par un magnifique dessin, qui rappelle celui de Jean Giraud…

En outre, la BD se termine par une reproduction de 3 pages du journal Reporter de 1965. Une Bande Dessinée à lire et à offrir.