L’intranquillité (J’y crois)

Home / Recensions / L’intranquillité (J’y crois)

L’intranquillité (J’y crois)
Marion Muller-Colard
Paris, Bayard, 2016, 107 p., 14,90 €.

1 heure. Approximativement, c’est le temps qu’il vous faudra pour lire ce petit ouvrage. Mais, c’est bien connu, la qualité d’un livre ne se mesure pas au nombre de ses lignes. L’auteure continue ici à creuser son sillon d’une spiritualité en prise avec le monde actuel, en résonance avec ses mots, ses expressions et ses comportements. On ne s’étonnera donc pas que l’ouvrage ait reçu le Prix du livre de spiritualité 2017, décerné par la librairie La Procure et la revue Panorama. Marion Muller-Colard nous emmène sur les chemins de l’Intranquille, celui qui n’a pas « où reposer sa tête ». Avec lui, commence le chemin de l’inquiétude : puisque « Dieu arrive au monde comme un nouveau-né, son projet ne peut pas être de nous préserver du risque et de l’inquiétude. Avec l’Évangile, comme avec toute naissance, commence l’irréductible intranquillité » (p. 63). Un livre qui, à l’écho du Christ, nous invite à quitter nos « zones de confort » pour prendre le chemin imprévisible de l’Évangile.