La mort n’est pas une solution

Home / Recensions / La mort n’est pas une solution

Auteur:  Anne-Isabelle Tollet
Editeur : Éditions du Rocher   2015
17,50 €

C’est pour défendre Asia Bibi, chrétienne pakistanaise condamnée à mort pour blasphème, tout autant que les musulmans persécutés qu’Anne-Isabelle Tollet, journaliste, écrit. Elle était chargée de couvrir l’actualité de la République Islamique du Pakistan entre 2008 et 2011. Elle découvre alors Asia Bibi dont la vie s’est emballée le 14 juin 2009 pour avoir bu de l’eau dans un gobelet et proposé à une autre femme de boire dans ce même gobelet. Asia Bibi est accusée d’avoir souillé l’eau du puits. Cela lui vaut d’être en prison pour blasphème. En novembre 2010, Benoit XVI avait demandé sa libération. Les musulmans radicaux sont furieux. Une photo du pape est brûlée et une photo d’Asia Bibi, la corde au cou, est agitée. Anne-Isabelle Tollet donne une analyse très fine de la situation du Pakistan, des forces en présence, de la mollesse du gouvernement, du rôle des États-Unis. Le drame que traverse Asia Bibi n’est pas le conflit d’une religion contre une autre mais d’une loi qui bafoue les libertés fondamentales de tous les citoyens. Pour libérer Asia Bibi, la communauté internationale doit mettre en avant le respect des droits de l’homme pour tous les Pakistanais et pas uniquement pour les chrétiens. D’autant que la véritable histoire d’Asia illustre parfaitement les dérives de la loi du blasphème au Pakistan utilisée comme une arme pour régler des comptes personnels. Cette affaire démasque les politiques et les religieux qui en tirent profit, tout comme les politiciens de nos démocraties occidentales qui sermonnent le Pakistan sur les droits de l’homme, mais continuent de signer des contrats économiques. Un vibrant appel à combattre les intégristes aveugles, adeptes de la barbarie, protecteurs de l’obscurantisme, qui ont pris un pays en otage.