Homosexualité et traditions monothéistes. Vers la fin d’un antagonisme ?

Home / Recensions / Homosexualité et traditions monothéistes. Vers la fin d’un antagonisme ?

Homosexualité et traditions monothéistes. Vers la fin d’un antagonisme ? Rémy Bethmont et Martine Gross (dir.), Labor et Fides, 2017, 392 p., 24 €.

Sous la direction de Rémy Bethmont et Martine Gross, ce gros ouvrage collectif propose un aperçu de la nouvelle place donnée aux personnes lesbienne, gay, bisexuelle, transsexuelle (LGBT) dans les traditions monothéistes. La première partie porte sur le conflit et la réconciliation des identités LGBT et religieuses. La deuxième partie réévalue les traditions herméneutiques avec un nouveau regard sur les textes sacrés (David et Jonathan par exemple). La troisième partie traite de la réappropriation de l’histoire religieuse en mettant en avant le décalage entre l’homosexualité relationnelle et la condamnation traditionnelle d’actes sexuels. Finalement, la quatrième partie s’intéresse à la réconciliation entre identité religieuse et identité sexuelle en présentant différents rituels mis en place par certaines communautés juives, chrétiennes et musulmanes. Nous avons là un ouvrage courageux qui parle vrai sans tabous et fait le point sur une évolution inévitable de nos sociétés.