Insouci de soi et service

Home / Événement / Insouci de soi et service

Détails de l'événement


La sagesse, de Socrate à Foucault, est animée par le « souci de soi ». La foi, telle que proposée par les Réformateurs, dit l’insouci de soi, et la conversion de ce souci vers les autres et le monde en tant qu’aimés de Dieu (le service est le nom de ce « souci »).

Pourquoi le protestantisme a-t-il oublié cet insouci ?

Par Olivier Abel, professeur de Philosophie et d’Éthique à l’Institut Protestant de Théologie de Montpellier