La Bible, une histoire de trous.

Home / Événement / La Bible, une histoire de trous.

Détails de l'événement

  • Date:
  • Catégories:

de l'aleph manquant-page001Joseph jeté dans un trou, Daniel dans la fosse aux lions, la parabole du chas d’aiguille, le trou dans le toit pour amener un paralytique à Jésus, les traces des clous et de la lance sur le corps du crucifié, le voile du Temple déchiré, le tombeau vide… Il y a pas mal de « trous » dans la Bible.

Jean-Pierre Nizet, pasteur de l’Église Protestante Unie de France à Albi, nous invitera à réfléchir au(x) sens et à la pertinence que cela peut avoir pour nous aujourd’hui.

La Bible paraît loin des trous. On l’imagine parfois comme un monument massif de notre culture. On la voit souvent comme un discours assénant une religion compacte et étouffante. Et puis les trous, c’est physique, vulgaire et rigola, tandis que la Bible serait spirituelle, sublime et grave… Or, pour qui pratique sa lecture , les trous n’y manquent pas. Et dans le texte même, dès le premier mot, dès l’aleph manquant. Et il y a des grottes, des corps troués, des puits, des fosses, un chas d’aiguille… La parole et les doigts passent par les trous. Du souffle y vivifie. Contre les langues de bois ou de médias, lire la Bible, au risque et à la joie des trous, produit des rencontres d’aventures.